ATELIER

Titre de la conférence
Acupression respiratoire chez le bébé

Programmée
Vendredi 26 novembre à 14h00

Résumé
Lors de mon parcours en tant que kinésithérapeute, j’ai travaillé dans des centres de pédiatrie avec des enfants handicapés qui nécessité de la kinésithérapie respiratoire quotidienne pour les maintenir en vie. J’ai ventilé ses enfants de façon douce et toujours sur leurs rythmes respiratoires.

 Lorsque je me suis installée en libérale j’ai été confrontée à la kinésithérapie respiratoire sur les nourrissons avec des protocoles rudes et traumatisants. J’ai cherché une autre façon de voir la kinésithérapie respiratoire et je suis tombée sur un article de Gérard Archange qui expliquait l’efficacité du massage chinois en massant des points d’acupuncture. 

C’est ainsi que j’ai commencé la formation à Paris avec Gérard. Cela fait plusieurs années que la technique de kinésithérapie respiratoire en pédiatrie est remise en cause. Le Pr Vincent Gajdos, pédiatre, a été cité dans plusieurs revues où il démontre que ça ne permettait pas de diminuer la durée d’hospitalisation, ni de réduire significativement le délai de guérison. Elle présenterait des risques tel que vomissements, douleur, fractures des côtes lors des manipulations…Avec ou sans kiné, les symptômes de la bronchiolite persisteraient dans tous les cas environ 2 semaines. 

La pratique de l’acupression sur les bébés pour des bronchiolites permet plus rapidement le passage de la toux sèche à la toux grasse, et les glaires dans les selles. Cela fait maintenant 10 ans que je pratique l’acupression sur les nourrissons et je réduis la durée des symptômes de la bronchiolite à 1 semaine. 

Pour valider les effets positifs de l’acupression, il serait intéressant d’aller dans un centre hospitalier et pratiquer l’acupression sur les bébés pour vérifier si le temps d’hospitalisation et des symptômes sont réduits. Nous pourrions intégrer la médecine chinoise au sein du système de soins et former les professionnels de santé en pédiatrie respiratoire en la rendant accessible.

Conflit d’intérêts
Aucun

PLATTEAU Nathalie
MME PLATTEAU NATHALIE
France

Diplômes universitaires à l’Université Catholique de Louvain (Belgique), en éducation physique en 2000 et en kinésithérapie et réadaptation en 2002.

Formation en Massage thérapeutique et acupression à Paris avec Gérard Archange de 2009 à 2013 et à Toulouse avec Marc Martinez et Jean François Boulhic de 2014 à 2018.  

Présentation de mon mémoire au congrès de l’AFA à Cahors avec un article « Massage de Liaison »  dans la revue de l’AFA, fascicule 177, janvier 2019.

Présentation sur la prise en charge du torticolis congénital de l’enfant en massage thérapeutique et acupression  au congrès du 5ème Forum International des Études Occidentales sur la Médecine Chinoise à Kunming.